18/06/2017 - Lifestyle

PAR Serge Vanmaerck

ANDRE AGASSI

"BIEN JOUÉ!"

Andre Agassi a toujours été un joueur de tennis atypique. Né en 1970 à Las Vegas d’un père d’origine arménienne qui a grandi à Téhéran, le tennisman a passé une jeunesse peu heureuse ce qui explique sans doute son engagement en faveur de l’enfance défavorisée aujourd’hui. L’homme a remporté 60 titres en simple sur le circuit ATP, dont huit tournois de Grand Chelem et un Masters. Entre Roland Garros et Wimbledon, il revient sur le devant de la scène aujourd’hui, comme coach de Novak Djokovic. Rencontre.

Longines World’s Best Racehorse

Andre Agassi (USA) au French Open en 1988

Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous qu’il vous dise en vous accueillant chez lui ?

Bien joué !

Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir un professionnel du tennis ?

Je n’ai pas eu le choix. La peur est ce qui vous motive le plus quand vous ne savez pas quoi faire d’autre. Mon père me poussait et voulait que je devienne le meilleur. Même si je prestais plus que correctement, au fond de moi j’éprouvais le plus grand dédain pour le tennis. J’avais 27 ans quand j’ai réalisé que je pouvais jouer pour moi et pour mon plaisir et non par obligation. Jusque là j’avais toujours cru que la seule réponse possible à ce qu’on me demandait était de gagner. A cet âge je suis littéralement tombé au fond du trou et j’ai dû prendre des décisions importantes pour le reste de ma vie.

Longines World’s Best Racehorse

Quel était le job de vos rêves quand vous étiez enfant ?

Je n’étais pas autorisé à rêver quand j’étais enfant. Mon père me sermonnait à longueur de journée qui j’étais et ce que j’étais sensé faire. C’était déjà le cas quand j’avais 7 ans d’âge.

Quel est le meilleur souvenir de votre carrière ?

Ce dont je suis le plus fier, c’est d’être allé du sommet au trou le plus noir et de revenir ensuite au sommet. Cela m’a demandé de tout reprendre à zéro, de commencer à me connaître enfin et de tout réapprendre une deuxième fois.

Longines World’s Best Racehorse

1 aout 2006 - WASHINGTON, COLUMBIA, U.S.A. - le CHAMPION ANDRE AGASSI perd contre le jouer ITALIeN ANDREA STOPPINI lors du ANNUAL LEGG MASON TENNIS CLASSIC MATCH.

Longines World’s Best Racehorse

AMBASSADEUR DE L'ELEGANCE LONGINES

Qu’est ce qui caractérise le tennis d’aujourd’hui ?

Je n’ai jamais vu le tennis comme un plaisir ou un sport glamour. Je l’ai toujours vu comme une solution à un problème. C’est quoi le tennis ? Deux joueurs face à face, qui essayent de battre l’autre. L’argent lié à ce sport peut vous distraire ou constituer un motivateur à court terme, mais à mon avis, l’argent change davantage les gens autour de vous qu’il ne vous change vous-même. Ceci dit il vous permet d’avoir plus de distractions et de vous préserver de certaines réalités.

Vous êtes ambassadeur de Longines. L’élégance est un mot-clé pour cette marque…

Chaque personne recadre ce mot dans son propre monde. Pour moi, l’élégance signifie vivre à 100 % et vivre le plus honnêtement possible. S’engager et être bien dans sa peau. C’est moi qui ai choisi de travailler avec Longines. Ils sont venus voir ce que je faisais pour ma fondation pour les enfants et j’ai réalisé que nous pourrions faire beaucoup de choses ensemble. Ils ont souhaité s’impliquer et j’y ai vu des opportunités multiples qui pourraient être au bénéfice des enfants.

Longines World’s Best Racehorse

16 JUILLET 2004 -  LOS ANGELES, CA, USA - ANDRE AGASSI EN PLEIN RECHAUFFEMENT AVANT le MATCH qui l'a opposé à TOMMY HAAS LORS DE LA MERCEDES BENZ CUP (UCLA)

Avec « Open », vous avez écrit une autobiographie très honnête, comment percevez-vous cet écrit aujourd’hui ?

J’ai écrit ce livre en pensant à mes enfants. Ils ont toujours été mon plus grand filtre depuis que je les ai. J’étais conscient que ces mots écrits allaient vivre pour toujours. J’ai écrit ce livre pour comprendre ma vie, pour lui donner un sens, et dans l’espoir qu’en le lisant, les gens pourraient se comprendre mieux eux-mêmes. Ce livre n’était pas à propos du tennis ou à propos de mes enfants. Quand j’y pense, je pense à tout être humain, à la vie, à la catégorisation des gens, au pardon, à la prise en main de votre propre vie, aux peurs, aux doutes et aux questions, aux succès et aux échecs. Tout ce que nous expérimentons au cours de notre vie sur terre, en fait.

Comment Andre Agassi est-il devenu celui qu’il est aujourd’hui ?

Tôt ou tard, la vie vous rend humble. Elle vous rend souvent vulnérable et quand vous êtes exposé, vous êtes confronté très vite à des soucis profonds. C’est mon perfectionnisme torturé face à un monde dans lequel on ne peut pas être parfait qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. L’humilité vous apprend à vous battre à un âge précoce pour comprendre tout ça. Pour moi, c’était à 27 ans, un âge déterminant dans ma vie. Et depuis lors je ne cesse d’apprendre de jour en jour. Aujourd’hui inclus. C’est une lutte continue pour s’assurer que votre vie reflète ce en quoi vous croyez.

Qui sont vos amis dans le monde du tennis ?

Le mot « ami » a une énorme importance pour moi. Quelqu’un qui vous plaît ou à qui vous parlez n’est pas encore un ami. IL y a beaucoup de personnes qui me plaisent et que je respecte dans le monde du tennis. Nos vies se côtoient. Mais cela ne veut pas encore dire que ce sont des amis.

Quel talent aimeriez-vous avoir ?

(après mûre réflexion) J’ai toujours envié les gens qui ont l’oreille pour apprendre une langue étrangère ou pour imiter un accent. C’est une part de mon cerveau qui n’est pas active et un talent que j’aimerais avoir.

Quels sont les atouts et les handicaps de votre caractère ?

Je pense que les forces et les faiblesses de tous les êtres humains sont les mêmes. Je reste un perfectionniste torturé. C’est une force et un handicap en même temps.

Pourquoi coachez-vous Djokovic à côté de toutes vos autres occupations ?

Je ne suis pas payé pour coacher Djokovic. J’ai décidé de faire ça pendant mon temps libre et de voir avec lui comment je peux lui apporter mon aide. Cet engagement requiert une vie suffisamment équilibrée pour l’ajouter au reste de mes occupations. Mais le repos et le sommeil restent importants, car pour conquérir le monde, il faut être bien reposé.

Longines World’s Best Racehorse

avec les enfants AVANT le MATCH de son 7EME GRAND SLAM AU MGM GRAND de LAS VEGAS le 28 SEPTEMBre 2002

Longines World’s Best Racehorse

Andre Kirk Agassi, né le 29 avril 1970 à Las Vegas, est un joueur de tennis américain. Professionnel de 1986 à 2006, il a remporté 60 titres en simple sur le circuit ATP, dont 8 tournois du Grand Chelem et un Masters. Il est le seul joueur de l'histoire à avoir remporté les sept titres les plus prestigieux du tennis en simple : les quatre tournois du Grand Chelem, la médaille d'or olympique, le Masters et la Coupe Davis.

www.agassifoundation.org

Pour rester dans l’émotion,
inscrivez-vous à notre newsletter

loader