22/08/2017 - Portraits

Chevaux sauvages

Anouk Krantz

Dans nos contrées les chevaux sauvages de la Camargue nous sont les plus familiers. Mais il existe d’autres endroits au monde où les chevaux sauvages sont encore présents : en Australie, ou en Namibie par exemple. Et puis il y a les Etats-Unis, où le Mustang est le cheval sauvage le plus réputé. Il a même donné prêté son nom a un modèle de voiture légendaire. Mais il n’est pas le seul cheval sauvage américain. Anouk Krantz vient de publier chez Images Publishing l’ouvrage Wild Horses of Cumberland Island. Ses photos de ces quadrupèdes sur une île, pour nous méconnue, de la côte Est des Etats-Unis à hauteur de l’Etat de Géorgie, sont d’une grande délicatesse. Ceux qui suivent les cérémonies et fêtes du Gotha se souviendront peut-être que c’est dans une petite chapelle de cette île que John F. Kennedy Jr. et Carolyn Bessette se sont juré amour et fidélité en 1996. Les chevaux sauvages de l’île trouvent ici de l’eau claire et les écosystèmes nécessaires à leur alimentation. Et même s’ils vivent indépendamment de toute intervention humaine, ils ne craignent pas l’homme qui s’approche d’eux. Ils s’approchent d’ailleurs eux-mêmes des lieux habités. L’origine de ces chevaux et de leur présence sur l’île qui a sans doute été le premier lieu d’habitation des Native Indian Americans selon les scientifiques, reste un mystère jusqu’à présent. Une supposition non confirmée par des documents probants fait état de leur introduction sur l’île par les premiers missionnaires espagnols.

www.imagespublishing.com

Pour rester dans l’émotion,
inscrivez-vous à notre newsletter

loader